Qu’est-ce que la neige de culture ?

La neige de culture est un mélange d’air, d’eau et de froid où aucun additif n’est utilisé. Ce procédé consiste à envoyer de l’eau sous pression dans un réseau sous-terrain de tuyauteries, réparti sur l’ensemble du domaine skiable. L’eau, projetée dans l’air très froid, se transforme en billes de neige.

 

L’Atelier de la Neige

Val d’Isère Téléphériques a développé son propre système d’automates qui contrôle les enneigeurs, les stations météo et les pompages.

La première installation de neige de culture, à la Daille, date de 1986. La seconde, à Solaise Legettaz, date de l’année suivante.

La dernière installation inaugurée en 2014 est l’usine de la Face de Bellevarde, située sous le téléphérique de l’Olympique. Les études techniques, le montage, les soudures, les choix techniques, l’automatisme, etc. ont entièrement été réalisés par « l’équipe neige» de Val d’Isère Téléphériques.

Chaque année, nous investissons dans des enneigeurs de dernière génération. De plus, l’implantation des canons à neige ainsi que le profil de certaines pistes ont été repensés afin d’optimiser la consommation d’eau.

Quelques chiffres

En moyenne, une piste équipée d’enneigeurs est recouverte de 60cm de neige de culture sur une saison.

La consommation d’eau est de l’ordre de 1m3 pour 2,2m3 de neige.

24% de l’eau provient des retenues d’altitude et 76% des eaux de surfaces (torrents, rivières).

L’eau utilisée est restituée à la nature : 90 à 95 % sous forme liquide lors de la fonte des neiges, ou 5 à 10 % par évaporation.

Le réseau souterrain de neige de culture s’étend sur 70 km de long.

45 % des 150 km de pistes de Val d’Isère est équipé d’enneigeurs

Il y a 631 regards au total pour 61 enneigeurs monofluides (type ventilateurs) et 570 bifluides (type perches).

A Val d’Isère, il y a 15 salles des machines, dont 9 installations indépendantes.

 

Vous souhaitez découvrir l’envers du décor ? Tout l’hiver, visitez les Coulisses de l’Atelier de la Neige. Plus d’informations à l’office de tourisme.